LOS! Le magazine de la guerre navale, aéronavale et sous-marine
En kiosque, le 3 mai
LOS! Le magazine de la guerre navale, aéronavale et sous-marine
Les grandes batailles navales et aéronavales de la guerre du Pacifique.

LOS! n°48 : Graf Zeppelin. Quel porte-avions pour la Kriegsmarine ?

> Commandez <

Disponible également au format numérique
tablettes et smartphones

Logo de Google Play Logo itunes

Au sommaire du n°48

DISPONIBLE (8 € frais de port compris)
Disponible également au format numérique tablettes et smartphones
Logo de Google Play Logo itunes

Porte-avions / 1939-1945

Graf Zeppelin

Quel porte-avions pour la Kriegsmarine ?

Les Allemands ont été à deux doigts de posséder un porte-avions, voire même toute une classe de ce type de bâtiments. Ils en ont mis un exemplaire sur cale, ils ont développé les appareils qu’il devait embarquer, ils ont formé leurs pilotes et ils ont défini les procédures de décollage et appontage. Mais, à aucun moment, ils n’ont été capables d’énoncer une doctrine d’emploi pour cette arme nouvelle ; jamais, ils n’ont pu préciser quelles auraient été ses missions et à quoi il aurait pu servir.

Unité / 1917-1945

Un nain entre deux géants

Les guerres de la Marine finlandaise

Entre 1917 et 1945, la petite Finlande connaît une histoire compliquée du fait des relations tendues qu'elle entretient alors avec deux de ses voisins, l'Union soviétique et l'Allemagne, deux puissances influentes qui chercheront à attirer ce tout récent état indépendant dans leur camp. Plusieurs guerres vont en découler, à terre surtout, mais l'aspect naval n'est pas à oublier.

Sous-marin / 1984

Le naufrage du K-278 Komsomolets

Inévitable catastrophe

C’est à Severodvinsk que le sous-marin nucléaire d’attaque (SNA) soviétique K-278 est lancé le 9 mai 1983. À l’époque, ce premier exemplaire du Projekt 685 Plavnik (classe Mike pour l’OTAN) est l’un des plus grands sous-marins du monde mais son originalité réside principalement dans sa coque en titane lui permettant d’atteindre 1 000 m de profondeur, une performance qui le rend particulièrement difficile à détecter. En août 1984, la Marine soviétique déclare officiellement le K-278 apte au service actif. Or, la réalité est quelque peu différente : le bâtimentest un véritable laboratoire immergé etdoit encore subir une période d’essais en mer de plusieurs années afin de l’étudier sous toutes les coutures.

Pacifique / 1944

Le raz-de-marée américain

La bataille aéronavale de la mer des Philippines

Les porte-avions sont endivisionnés en Task Forces dont la composition change en fonction des missions, les procédures des bâtiments et des groupes aériens étant désormais standardisées. Les Task Forces sont alors en mesure de fournir un appui aéronaval aux opérations de débarquement sur des élongations de plus en plus importantes. Successivement, les Marines débarquent à Tarawa dans les Gilbert, puis à Kwajalein, Roi-Namur et Eniwetok dans les Marshalls. En février 1944, l’atoll de Truk est attaqué par une force aéronavale escortée de cuirassés rapides. La Flotte Combinée avait évacué sa base avancée quelques jours auparavant. La base de Truk abandonnée, son invasion prévue en juin est annulée. Ceci permet une accélération du tempo opérationnel et c’est dans l’archipel des Mariannes que le prochain coup de boutoir va être donné en juin, ce sera l’opération « Forager ».

Unité / 1945-1991

U-667

Un U-Boot nommé Glückauf

En octobre 1942, le U-667, une unité manœuvrée par de jeunes hommes, novices et avides d’en découdre avec l’ennemi, entre en service. Au cours de ses cinq patrouilles et au prix d’intenses combats livrés contre le Coastal Command, la Royal Navy et la Marine américaine, son équipage va collectionner les succès. Pour ce faire, le loup gris devra tirer profit des dernières innovations militaires du Reich et passer régulièrement en cale sèche pour être modernisé, cherchant toujours à gagner en efficacité et en discrétion. Chasser, être chassé, c’est devenu le quotidien des équipages de la U-Bootwaffe qui n’ont désormais plus qu’un objectif : torpiller puis rentrer sains et saufs.

Suborama

La Turquie

Tout le monde connaît le rôle joué par les U-Boote au cours de la Seconde Guerre mondiale. Mais on ignore souvent que bien d’autres nations ont développé une arme sous-marine au cours de l’Entre-deux-guerres. Dans chaque numéro, LOS! présente l’histoire oubliée des submersibles d’un de ces pays.

LOS! Un magazine du groupe Caraktère